Imprimer

Rando. La Croix de Garin

Écrit par Extrait du topo-guide FFRP, «Midi-Pyrénées à pied».

FICHE PRATIQUE : 4 h 15

Vue de puis la Croix de GarinSituation : Benqué-Dessus, à 7 km au nord-ouest de Luchon par les D618 et D51.
Parking : Rue qui mène à l'église.
Balisage : Jaune.
Difficulté particulière : Longue montée.

Ne pas oublier l'eau.
Balade au-dessus de la vallée d'Oueil et de la vallée du Larboust. Marchez sur la trace des hommes du Mégalithique, des pèlerins de Saint-Jacques et des bergers des montagnes.

Itinéraire

  1. Monter la petite rue du village, prendre sur 100 m une piste cimentée puis s'engager sur le chemin qui s'élève à gauche (plaque n°60). Il dessine quelques lacets (vue sur toute la vallée d'Oueil), les villages de Saccourvielle et de Saint-Paul-d'Oueil ; en face, Soum d'Antenac qui culmine à 1.990 m). Après 2 km, passer à gauche des ruines de l'ancien « Espiteau » Saint-Sernin (qui dépendait de l'église de Benqué-Dessus et qui recevait les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques). Continuer par la piste et atteindre une longue clôture mobile.
  2. Franchir la barrière (sans oublier de la refermer) et poursuivre sur la piste. Elle passe un collet et continue à flanc de la montagne d'Espiau, en dominant la vallée du Larboust.
  3. Laisser un sentier à gauche et continuer la montée. Le sentier traverse un thalweg, puis à nouveau pour gagner la Croix de Garin, au lieu-dit « L'homme de pierre » à 1.624 m d'altitude.
    1. Panorama sur les plus hauts sommets des Pyrénées : un peu à gauche, l'Aneto à 3.404 m ; à côté la Maladetta avec son glacier où la Garonne prend sa source ; plus à droite les « 3.000 m » du Luchonnais, le Perdigiéro, le seuil de la Baque, les Spijoles, reconnaissable à sa grande paroi ; dans la vallée, les villages de Garin, Carthervielle et le début de la vallée d'Ôo ; à droite, la route du col de Peyresourde et la station des Agudes ; à gauche, perché sur un suquet (petit sommet), Superbagnères.
  4. Reprendre la piste empruntée pour la montée jusqu'à l'intersection.
  5. Descendre à droite le petit sentier. Il mène au Mail de Soupène 1.321 m) puis descend vers la crête, passe à droite des cercles de pierres plantées (cromlechs dont l'origine n'est pas bien définie) et continue pour rejoindre le chemin qui vient de Saint-Aventin.
  6. Emprunter ce chemin à gauche jusqu'à Benqué-Dessous.
  7. Continuer par la D51c pour rejoindre Benqué-Dessus.

Itinéraire extrait du topo-guide FFRP, «Midi-Pyrénées à pied».