Imprimer

Des médicaments aux effets dangereux

Écrit par Radio-Canada.

pilulesCertains médicaments prescrits pour traiter l'insomnie et l'anxiété augmentent de 36 % le risque de mortalité, montre une étude menée à l'École de psychologie de l'Université Laval.

Selon la Pre Geneviève Belleville et ses collègues, trois raisons expliquent ce lien entre l'usage de ces médicaments et le risque accru de mortalité :

Ils influent sur le temps de réaction, sur la vigilance et sur la coordination, ce qui favorise les accidents.
Ils ont un effet inhibiteur sur le système respiratoire, ce qui aggrave certains problèmes pulmonaires durant le sommeil.
Ils sont des inhibiteurs du système nerveux central qui peuvent altérer le jugement et augmenter les risques de suicide.
Les auteurs des travaux ont analysé des données recueillies auprès de 14 000 Canadiens âgés de 18 à 102 ans lors de l'Enquête nationale sur la santé de la population réalisée par Statistique Canada.

Les médicaments pour traiter l'insomnie et l'anxiété ne sont pas des bonbons, et il ne faut pas croire qu'il est anodin d'en consommer.

- Pre Geneviève Bell

La Pre Belleville estime que l'approche pharmacologique à court terme jumelée à un traitement psychologique constitue une meilleure stratégie pour diminuer l'anxiété et favoriser le sommeil. Elle invite donc médecins et patients à discuter de l'éventualité d'une thérapie, qui donne habituellement de bons résultats dans le traitement de ces problèmes.

Le détail de ces travaux est publié dans la Revue canadienne de psychiatrie.

Article original : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/sante/2010/09/09/001-medicaments-mortalite.shtml