Imprimer

Soufre : le soufre, ou celui qui soulage les souffrances

Écrit par notretemps.com.

soufreBien connu pour son utilisation en cure thermale, le soufre comme oligoélément agit à la fois sur la peau (acné) et les tissus articulaires (arthrose), ainsi que dans le traitement des affections respiratoires (rhinopharyngite, asthme).

Il est très répandu dans la nature, à l'état naturel ou combiné. Dans le règne végétal ou animal, le soufre est un constituant des protéines. Il est uUtilisé comme médicament depuis le Moyen Âge. Les eaux thermales sulfurées (Luchon, Uriage) sont connues depuis longtemps et utilisés par de nombreux curistes. Elles soignent les infections chroniques des voies respiratoires, l'arthrose et surtout les problèmes cutanés, ainsi que le psoriasis, si difficile à traiter.

 

Les pathologies concernées :

  • Problèmes d'articulation
  • Problèmes respiratoires
  • Problèmes dermatologiques

 

Action du soufre

  • sur la peau et les phanères : les acides aminés riches en soufre sont des constituants essentiels de la peau, des poils et des ongles ;
  • sur le tissu conjonctif : le cartilage est riche en dérivés sulfurés. Le soufre est fixé au niveau du cartilage et sert à leur synthèse ;
  • sur la respiration tissulaire : le glutathion renfermant de la cystéine est un transporteur d'hydrogène ;
  • sur la régulation des sécrétions des muqueuses respiratoires, rhinopharyngées et bronchiques ;
  • sur les mécanismes de détoxication, au niveau du foie ;
  • sur les migraines d'origine digestives, par l'intermédiaire de la taurine.

Sources alimentaires

Ce sont les aliments riches en acides aminés soufrés, les oeufs (le jaune contient 165 mg pour 100 g), les viandes et les poissons, l'ail, l'oignon.

Dans l'organisme, le soufre est en grande partie lié à certains acides aminés. Il entre dans la composition de nombreuses vitamines, hormones et vitamines, ainsi que la kératine.

Les besoins quotidiens chez l'Homme sont de l'ordre de 850 mg. Dans l'organisme, la quantité totale de soufre avoisine les 140 g.

Utilisation thérapeutique

Comme oligoélément, il est utilisé comme modificateur de terrain au cours des affections récidivantes cutanées, rhumatologiques et de la sphère ORL.

Toxicité

L'intoxication au soufre n'existe pas. La toxicité se manifeste au niveau digestif (diarrhées avec selles sanglantes) et cutané (éruptions, prurit). Les symptômes d'intoxication au soufre ont été soigneusement recueillis dans la pathogénésie du remède homéopathique Sulfur (soufre), très grand remède de terrain psorique, c'est-à-dire de l'allergie respiratoire et surtout cutanée. Un jour ou l'autre, la plupart des eczémas soignés par homéopathie bénéficieront de la prescription de Sulfur.

Article original : http://www.notretemps.com/sante/se-soigner-par-les-oligo-elements/10004249-soufre-articulations-affections-respiratoires.html