Imprimer

Pourquoi je dis « oui » aux quotas dans le foot

Écrit par Gérard Piquemal.

Quand je regarde l’équipe de France de Football sélectionnée et entrainée par des dirigeants apparemment racistes et xénophobes, je ne peux y voir qu’un détournement de l’actualité dans un but purement électoral. Madame Aubry, c’est vrai que la FFF est raciste et xénophobe mais pas dans le sens que vous voulez bien nous le dire. Des blacks, des beurs, des descendants d’immigrés, il y en a... Mais des vrais berrichons, des pyrénéens pure laine, des titis parisiens, des Durant, des Dupont, des enfants de la lignée de Robespierre ou de Pétain en voyez-vous ? Néni madame Aubry, pas un ! Alors oui il y a bien du racisme au sein de la Fédération mais c’est la haine du « souchien » (français de souche). Pas de Français de plus de 4 générations pour ne pas froisser les pauvres minorités. Ça, c’est du racisme !

Politiciens de droite, de gauche, du centre et d’où que vous soyez, il est temps d’affirmer qu’en fait on se fout qu’un français soit black, blanc, beur, breton, qu’il vienne de la Réunion ou de Pandora. Ce qui compte vraiment c’est la fierté, qu’il éprouve du fait d’être français, la qualité de son intégration à la société française et son respect des valeurs républicaines.