Imprimer

L’alimentation en hiver

Écrit par Gérard Piquemal.

En hiver, je conseille de consommer, sous forme de tisanes, des plantes diurétiques (reine des près, thé vert, frêne, écorce de boulot, pissenlit, cassis…) car celles-ci faciliteront le travail de drainage du rein et de la vessie. Il est aussi souhaitable de prendre un supplément de vitamines et de minéraux. Afin de pallier au manque de diversité des fruits et des légumes, je recommande la consommation de germinations : radis, tournesol, blé germé, luzerne… qui sont économiques et faciles à faire pousser chez soi. Ces germinations nous procurent la chlorophylle, une foule de vitamines et de minéraux facilement assimilables.

Commencez la journée par au moins un fruit frais (kiwi, clémentine). Cela stimulera les sécrétions digestives et vous ouvrira l'appétit.

Optez pour la diversité, la monotonie alimentaire est souvent synonyme de déséquilibre. On mange toujours la même chose, privant ainsi notre organisme de certains micronutriments essentiels à la santé. Une grande diversité alimentaire permet de couvrir nos besoins de façon efficace et harmonieuse.

En hiver, ne négligez pas les fruits et légumes, ils sont un pilier de cette diversité. Laissez vous séduire par les produits de saison :

Fruits : pomme, poire, orange, clémentine et autres petits agrumes, banane, kiwi, ananas, litchi, mangue, goyave mais aussi, noix, noisette et châtaigne.

Légumes : carotte, céleri, poireau, navet, pomme de terre, tous les choux, brocolis, salsifis, bette, betterave, courges.

Salades, endives, mâche, champignon, oignon.

Ne négligez pas les épices et condiments : cannelle, gingembre, sésame noir, ni les plantes médicinales : Basilic, romarin, persil, ortie.

Côté protéines, remplacez quelques repas de viande, par du soja. Cet aliment constructeur et reminéralisant est une source de protéines moins décalcifiantes que la viande, qui fait perdre le calcium par les urines.

La peau des fruits et légumes contient la majeure partie des vitamines et minéraux. Il est préférable de la consommer ou de pratiquer un épluchage très mince.

Enfants et ados ont tendance à préférer manger des néFAST-FOODS et boire des sodas. Offrez leur des sauces variées à base de yogourt, cela leur fera mieux apprécier les bâtonnets de carottes, de céleri ; les lanières de piments, de champignons ou les bouquets de brocolis et de choux fleurs.

Pour finir, ne perdez jamais de vue que, quelque soit l’alimentation, l’exercice physique régulier est un gage de santé, même en hiver. Trouvez le temps de marcher au moins 30 minutes chaque jour et n’oubliez pas que nous ne trouvons du temps que pour les choses qui nous intéressent !

Bon hiver !