Blog

Imprimer

VIEUX OU ÂGÉS?

Écrit par Auteur inconnu.

vieux ou agé

Que voyez-vous dans l'image ci-contre ? Une jeune fille élégante ou une affreuse sorcière ?

Comment se fait-il qu'avec la retraite, certains deviennent simplement « âgés » alors que d'autres deviennent « vieux »?

Parce qu'être « âgé » c'est différent d'être « vieux ».  et pas besoin d`etre à la retraite pour etre  agés-agées....

Alors que la personne âgée pratique le sport, la découverte, les voyages, le vieux se repose.

Alors que la personne âgée a de l'amour à donner, le vieux accumule les jalousies et les rancœurs.

Alors que la personne âgée fait des plans pour son futur, le vieux n'a que la nostalgie du passé.

Imprimer

Guide Bonheur Bien-Être 2010

Écrit par : Non encore identifié.

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire...
(A. Einstein)

Le bonheur est un état d'esprit

Santé :

  1. Bois beaucoup d'eau
  2. Prends un déjeuner de roi, un dîner de prince et un souper comme un mendiant.
Imprimer

Je me souviens !

Écrit par Grand-mère Johanne Chayer.

À une époque où intégration rime avec refus d'assimilation domination et les accomodements raisonnables à sens unique,  je ne peux m'empêcher de partager avec vous ce texte d'une grand-mère  québéquoise.

J'aurais voulu aller rencontrer ces femmes musulmanes à Hérouxville pour partager leur culture et leurs recettes, mais surtout pour profiter de l'occasion de leur expliquer notre devise je me souviens.

Je me souviens que, dans mon jeune âge, nous ne pouvions pas entrer à l'église sans avoir un voile ou un chapeau sur la tête. À cette époque, je me souviens aussi que c'était aussi un péché mortel de manger de la viande le vendredi. Dans la même décennie, je me souviens que ma mère a été chassée de l'Église parce qu'après avoir mis au monde quatre enfants, elle ne voulait plus en avoir d'autres.

Imprimer

Stress, moi pas !

Écrit par Gérard Piquemal.

Le mot stress recouvre en fait deux facettes d’une même réaction :

  1. les réactions qui sont normales, adaptatives et bénéfiques à notre organisme (eustress),
  2. les réactions excessives, inadéquates ou inappropriées (destress).

Pour être performants, nous avons tous besoin d’une dose minimale de stress, comme des défis motivants, des objectifs stimulants, atteignables, avec des échéances réalistes ; des décisions respectueuses de nos valeurs et de notre qualité de vie.

Imprimer

S.V.P ne me touchez pas !

Écrit par Gérard Piquemal.

energie.jpg

Comme vous l’avez peut-être lu dans ma présentation, je suis formateur en massothérapie. Lors du premier jour de mon dernier cours, alors que je demandais au groupe de se présenter, Sébastien (nom fictif) me répondit: On m’a forcé à suivre ce cours, je déteste être touché et encore plus toucher ! Ça commençait bien…

Pourtant, quand nous avons mal quelque part, nous mettons notre main là où nous avons mal. Tous les soins par le toucher (massages et autres thérapies manuelles), sont un prolongement de ce geste naturel.

La relation entre la personne soignée et le soignant passe en grande partie par la qualité du toucher. Sébastien est étudiant en naturopathie, par conséquent il sera appelé à toucher, palper et évaluer ses clients pendant toute sa pratique. Je ne pouvais donc pas l’abandonner dans ses croyances limitantes, je devais lui faire comprendre que la main est le prolongement du cœur.

A l'ère des communications virtuelles, le toucher est devenu le sens le plus réprimé. Associé à la sensualité et à la sexualité, il est un des tabous de nos sociétés occidentales. Pourtant, d'après de nombreuses expériences, la carence en toucher est nuisible à l'individu. Un enfant peu ou mal touché, manifestera d'importantes perturbations dans sa vie d'adulte (nervosité, agressivité) car les stimulations tactiles jouent un rôle essentiel dans l'épanouissement affectif de l'enfant et sa croissance.

La main est l'instrument privilégié du toucher, elle appelle la vie, réveille les mémoires du corps. Elle apaise, détend et rassure.

Nous faire masser, c'est retrouver des sensations oubliées. Le corps n'est plus perçu comme une mécanique mais comme partie de nous même. Le corps reprend sa place dans la grande trilogie Corps - Âme - Esprit.

Sébastien à terminé sa formation en massothérapie. Dans l’évaluation qu’il a faite du cours, il a déclaré : « Je vais travailler en masso, moi qui n’aimais pas toucher les gens ! Alors mission accomplie !!! Merci Content

Merci à toi Sébastien !